Le silicium minéral

Le silicium organique

Le silicium Le silicium organique G5

Le silicium organique

Silicium, minéral, colloïdal ou organique ?

Le silicium élément
Le silicium, un élément essentiel de notre organisme

Deux types de silicium existent dans la nature : le silicium minéral et le silicium organique.

Le silicium minéral est le principal constituant de l’écorce terrestre (27,80% en poids) après l’oxygène (46,60%). On le trouve sous forme amorphe ou cristalline dans de nombreuses roches telles que les granites, les sables, les argiles, etc.

Dans sa forme la plus simple, il est composé d’un atome de silicium et de deux atomes d’oxygène (Si02).

Le silicium organique (organo-silicié dans la famille duquel on trouve les silanols, silane-diols et silane-triols ) se différencie du précédent par la présence d’un (ou de plusieurs) atome(s) de carbone associé(s) à de l’hydrogène. Sous cette forme, c’est un des éléments essentiels de la matière vivante, comme le prouvent les dosages effectués aussi bien chez les plantes et les animaux que chez l’homme. Dans le corps de ce dernier, on en trouve notamment une quantité importante dans les tissus conjonctifs, les cartilages, le thymus, les parois vasculaires, les surrénales, le foie, la rate, le pancréas, etc.

Le capital Silicium Organique

L’être humain naît avec un « capital » de silicium organique qui va jouer un rôle fondamental dans la constitution, l’équilibre et la défense de son organisme.

Mais ce « capital » diminue inexorablement avec le vieillissement : on considère que l’homme perd graduellement 80% de celui-ci entre la maturité sexuelle et la fin de sa vie, ce qui provoque l’affaiblissement de son système immunitaire et la dégénérescence de ses cellules. Ce phénomène est irréversible, car l’être humain est incapable de transformer le silicium minéral qu’il ingère (aliments, boissons) en silicium organique, et le silicium minéral (sous quelque forme qu’il soit, y compris la silice colloïdale, que l’on retrouve dans la prêle, l’ortie …) n’est pas ou très difficilement assimilable ; il peut même être toxique à haute dose.

Jusqu’alors, il n’existait donc aucune possibilité de recharger l’organisme en silicium organique.

Le travail mystérieux des micro-organismes

Contrairement à l’Homme, de nombreux micro-organismes et plantes (Diatomées, Radiolaires, champignons, etc.) sont capables, par des processus non (ou mal) expliqués à ce jour, d’effectuer la transformation du silicium minéral en silicium organique et d’assimiler ce dernier qu’ils fabriquent à partir du silicium minéral hydraté originel pour s’en nourrir.

Mais l’homme n’a pas cette capacité…

Lire la suite.

Retrouvez toute la gamme du Silicium Organique G5 sur notre boutique de complément alimentaires.

À propos de l'Auteur:

Psycho-sociologue de formation et très bon connaisseur des milieux professionnels de la santé, je m'autorise depuis nombre d'années à confronter les errances industrielles pharmaceutico-médicales et diffuse régulièrement nombre d'articles sur les questions de santé, dans une logique de réconciliation des médecines masculines et des médecines féminines, dites "naturelles" ou "douces", alternatives, de prévention et d'accompagnement des processus des médecines dominantes, parfois utiles ou indispensables, parfois si violentes dans leurs dérives.

4 commentaires

  1. Hosting

    Helas non, ce n est pas si simple. Le sable contient enormement de silicium, mais il s agit de silicium mineral, c est-a-dire oxyde et inerte. Il n a probablement aucune valeur therapeutique puisqu il ne peut pas etre assimile par l organisme.

    • Oui, merci du commentaire. Vous avez tout à fait raison : le silicium minéral n’a guère d’interêt pour les humains. C’est précisément pourquoi il est transformé en Silicium Organique (associé donc à du carbone, plus eau). Vous trouverez sur nos sites les éléments scientifiques détaillés qui expliquent effectivement cette différence majeure : le silicium associé à du carbone (plus H20 : monométhylsilanetriol) est assimilable par un corps humain à près de 70 %. D’où sont intérêt parfaitement reconnu comme complément alimentaire. Bien à vous, CC

  2. laurence

    bonjour,

    j’ai une sclérose en plaques depuis 16ans, que me conseillez vous ,
    j’ai une main ankylosée surtout au levé, problème osseux, fatigue, urinaire et autre etc..

Laisser un commentaire

*