Miracle

Non, le Silicium Organique n’est pas une molécule « miracle ».

Le silicium Le silicium organique G5

J’entends ou je lis ici et là des publicités vantant les mérites du Silicium Organique comme un « produit miracle » qui guérirait ou soignerait tout et n’importe quoi et plus encore.

Eh bien, non, le Silicium Organique n’est pas une « molécule miracle » comme certains marchands le prétendent et c’est un bien mauvais service à rendre à ce produit que de le traiter ainsi.

La santé n’est pas affaire de molécule, miracle ou non : la santé est affaire de dialogue, de soi-même avec soi-même et de soi avec l’environnement, les autres, la nature et l’alimentation et, au-delà, avec quelques molécules bien choisies qui vont venir nous aider dans les situations difficiles, sous forme de médicaments ou de compléments alimentaires.

Mais croire qu’une « molécule miracle » nous empêchera de mourir et, en attendant, nous guérira de tous nos maux, relève de l’illusion et justifie alors les critiques parfois acerbes faites envers nombre de compléments alimentaires, dont l’utilité n’est pourtant plus à démontrer.

Or, j’observe ces temps-ci que le Silicium Organique, et tout particulièrement le G5, l’Original d’Irlande, est de plus en plus clairement apprécié de nombreux professionnels de santé, qui comprennent à quel point ce complément alimentaire de fond accompagne de façon particulièrement intéressante quantité de traitements : l’apport en Silicium Organique G5, selon plusieurs témoignages recueillis récemment auprès de médecins ou d’utilisateurs, serait particulièrement intéressant pour éviter divers effets secondaires de traitements agressifs, comme les chimiothérapies et les radiothérapies auxquelles doivent se soumettre nombre de personnes atteintes de cancer. Il n’y a là aucun « miracle » mais, tout simplement, un excellent produit sans effet secondaire ni toxicité, qui aide ses utilisateurs de façon sensible. Point, cela suffit pour faire connaître ce produit.

Merci à tous nos clients de la confiance qu’ils accordent au laboratoire LLR G5 Ltd et à notre société française de distribution EDCAE : grâce à nombre d’entre vous, le G5 se fait de mieux et mieux et de plus en plus connaître du grand public ; c’est un très beau cadeau à faire à ceux que vous aimez de le leur conseiller et c’est un service à rendre à votre pharmacien préféré de le lui faire connaître.

Petits rappels quant au bon usage du G5 à boire

Une première cure doit se concevoir, dans la très grande majorité des cas, sur une période de 3 à 6 mois : le G5 n’est pas un produit violent qui changerait tout du jour au lendemain, c’est un complément alimentaire qui aide l’organisme à se rééquiliber avec le temps ; et ce, d’autant plus que la sensibilité de chacun est différente : si certains s’aperçoivent des premiers bénéfices en quelques jours ou semaines (comme, par exemple, moins de douleurs ou un meilleur sommeil), il n’est pas rare que certains utilisateurs aient effectivement besoin de plusieurs mois de cure avant de profiter pleinement de l’effet de l’utilisation régulière du produit, en 3 prises quotidiennes : le G5 demande aussi un peu de discipline, 3 prises par jour permettant une meilleure stabilité du taux de Silicium dans l’organisme et une meilleure assimilation au cours de la journée, ce qui permet au produit d’être plus efficace.

Quelles quantités utiliser et pendant combien de temps ? Question délicate, tant la réponse dépend de chacun. Nous conseillons souvent aux personnes qui découvrent le G5 pour la première fois de faire pendant 3 à 6 mois une « cure intensive », qui va les aider à retrouver forme, vitalité et bien-être (notamment articulaire) : dans ce cas, il est recommandé de prendre 3 doses quotidiennes de 30 ml.

Mais une cure peut aussi être très efficace avec seulement 10 ml 3 fois par jour : tout dépend des besoins d’une personne et du chemin à parcourir vers un mieux-être.

Une cure intensive vous conduira ainsi à utiliser environ 3 litres par mois, quand une cure d’entretien, à raison de 3 fois 10 ml, nécessitera seulement un litre par mois.

Le produit va-t-il vraiment « marcher » pour moi ? Oui, dans tous les cas, un utilisateur régulier de G5 ne pourra pas ne pas en tirer bénéfices : la seule chose que l’on ne saura pas à l’avance est l’intensité de ces bénéfices, au regard de l’état des besoins de la personne concernée et de sa sensibilité personnelle au produit. Mais une utilisation du Silicium Organique G5 constitue, dans tous les cas, un véritable apport « alimentaire » qui contribue à la vitalité et à l’équilibre de l’organisme.

Dois-je faire une cure de quelques mois, arrêter ensuite et faire une cure l’année prochaine ? Oui, c’est une bonne façon de faire. Mais j’observe que nombre d’utilisateurs du G5, au-delà d’une première cure intensive, en consomment aussi toute l’année, soit seulement 1 fois 10 ml par jour, soit 3 fois 10 ml ou plus si besoin est : en effet, le G5 ne ne « guérit » personne et ne « soigne » rien, notamment l’arthrose dûe au vieillisement de notre organisme ; mais le G5, par contre, accompagne et soulage de façon notable les difficultés liées à l’arthrose. D’où cette utilisation permanente chez nombre de personnes âgées, si fréquemment appréciée pour le bien-être qui en est ressenti, sans danger à long terme : le Silicium Organique G5 est distribué de façon très large depuis dix années maintenant par le laboratoire LLR G5 Ltd, selon sa formulation d’origine, et il a très largement fait ses preuves.

N’hésitez pas à me joindre par téléphone au 01.69.20.38.61 si vous souhaitez des informations complémentaires : je reste personnellement à votre disposition pour dialoguer avec vous autant que de besoin et vous rappelerai dans les meilleurs délais si vous me laissez un message téléphonique en cas d’indisponibilité.

Retrouvez toute la gamme du Silicium Organique G5 sur notre boutique de complément alimentaires.

À propos de l'Auteur:

Psycho-sociologue de formation et très bon connaisseur des milieux professionnels de la santé, je m'autorise depuis nombre d'années à confronter les errances industrielles pharmaceutico-médicales et diffuse régulièrement nombre d'articles sur les questions de santé, dans une logique de réconciliation des médecines masculines et des médecines féminines, dites "naturelles" ou "douces", alternatives, de prévention et d'accompagnement des processus des médecines dominantes, parfois utiles ou indispensables, parfois si violentes dans leurs dérives.

Laisser un commentaire

*