Silicium Organique G5 – Dossier scientifique 1/4

Silicium G5 - Dossier scientifique

Le silicium dans l’environnement

Sur le tableau périodique des éléments, le silicium se retrouve sous la carbone et porte le numéro atomique 14. Il est toujours présent avec de l’oxygène et ensemble ils forment plus de 50 % des composants de la croûte terrestre et sont de fait les éléments les plus abondants dans notre environnement.

Le silicium et la santé, notamment du tissu conjonctif

L'action du silicium dans l'organisme
L’action du silicium dans l’organisme

Le silicium est l’oligo-élément le plus abondant dans le corps humain après le fer et le zinc. Il est l’un des éléments essentiels des matières vivantes. Il se trouve dans tous les tissus et dans toutes les cellules, mais il est particulièrement abondant dans les tissus conjonctifs. Les articulations, la peau (ongles et cheveux), le cartilage, les vaisseaux sanguins, y compris le coeur sont formés par ces tissus conjonctifs.

Le silicium joue donc un rôle primordial pour restaurer ou préserver la santé et l’équilibre et des organes. Cependant, en vieillissant, le silicium qui se trouve dans les organes diminue en concentration et ce apparemment de manière irréversible.

Que fait réellement le silicium ?

Fibres de collagèneUne carence en silicium agit négativement sur les tissus et les organes qui renferment du collagène. Il semble que l’atome de silicium se situe à l’intérieur du collagène où il joue vraisemblablement un rôle de « colle » pour les fibres de collagène individuelles.

Le collagène a une structure similaire à la molécule d’ADN dans ce sens où il s’enroule comme un « ressort », conférant élasticité aux organes et aux cellules et leur permettant leurs mouvements de glissement en tout souplesse.

Le silicium est donc susceptible de jouer un rôle vital pour assurer la structure spongieuse du collagène et son mouvement souple et élastique. En soutenant le collagène il donne de la force et de la flexibilité au tissu conjonctif qui, à son tour, apporte bien-être et santé à tous les organes du corps, en partant du cerveau pour atteindre la peau et les os.

Source : Laboratoire LLR-G5 d’Irlande

Retrouvez les autres articles de notre dossier scientifique sur le Silicium Organique G5 ci-dessous.

À propos de l'Auteur:

Psycho-sociologue de formation et très bon connaisseur des milieux professionnels de la santé, je m'autorise depuis nombre d'années à confronter les errances industrielles pharmaceutico-médicales et diffuse régulièrement nombre d'articles sur les questions de santé, dans une logique de réconciliation des médecines masculines et des médecines féminines, dites "naturelles" ou "douces", alternatives, de prévention et d'accompagnement des processus des médecines dominantes, parfois utiles ou indispensables, parfois si violentes dans leurs dérives.

Laisser un commentaire

*