Conclusion

Chapitre 5 – Conclusion

Dossier scientifique - CMO
I l est nécessaire de tenir compte de l’éventualité d‘effets pathologiques résultant de la chronicité de l’irradiation, de l’accumulation et des interactions de différents types de sources électromagnétiques et enfin d’un seuil de saturation pour l’organisme humain et son équilibre homéostatique, dû au nombre croissant d’émetteurs de CEM de diverses gammes de fréquences bioactives.

D’autant que les effets biologiques observés globalement sur l’ensemble des paramètres confirment l’induction d’un processus de stress biologique chronique et qu’ils indiquent qu’une exposition chronique – même de faible intensité, c’est-à-dire sans effet thermique – est un facteur de stress électromagnétique.

Si les effets de stress biologique liés à l’exposition aux CEM sont supprimés ou diminués par un moyen quelconque, on peut alors présager que cette action éliminera ipso facto la possibilité ou l’existence, contestées ou pas, de leurs effets délétères et devrait permettre de prévenir l’apparition des pathologies prévisibles pouvant en découler.

Le développement d’une stratégie de protection visant à rendre biocompatibles les sources de pollution électromagnétique s’inscrit parfaitement dans l’optique des travaux réalisés par le Centre de Recherche Tecnolab depuis une décennie, qui ont consisté non seulement à déterminer l’incompatibilité biologique de certains rayonnements non-ionisants de notre environnement quotidien, mais également à expérimenter l’effet protecteur d’une émission de compensation d’hyper-faible intensité spécifiquement adaptée aux interférences ioniques induites par le rayonnement stressant de chacun des appareils irradiants.

Les réponses biologiques normalisées signifient des résultats de compatibilité électromagnétique rétablie avec le vivant. Ainsi, les résultats de bioprotection pour tous les paramètres biologiques du stress cellulaire et systémique étudiés avec CMO (ADN, HSP, micronuclei, calcium, ACTH, corticostérone, neurogenèse, mortalité embryonnaire, mélatonine, cortisol, monocytes, oxyde nitrique) – obtenus par émission d’un champ de compensation ultra-faible – lors de protocoles d’expositions intenses, montrent que ce stress peut être évité aux niveaux moléculaire et ionique par l’utilisation de la technologie d’« oscillation magnétique de compensation – CMO » expérimentée par Tecnolab.

CMO signifie Compensatory Magnetic Oscillation : principe de la technologie Tecno AO.

Les différents oscillateurs sont des développements de CMO dont le principe est basé sur le transfert d’information par des champs hyper-faibles entrant en résonance avec les récepteurs ultrasensibles des organismes vivants.

Ces dispositifs sont spécifiques à chacun des appareils les plus utilisés par le public (comme le téléphone portable, les écrans de visualisation, les antennes relais) : leurs signaux magnétiques hyper-faibles sont accordés sur les fréquences des rayonnements polluants.

Ces oscillateurs sont autonomes, ils sont composés d’une solution saline, structurée par une charge électromagnétique ainsi activée et oscillante, contenue dans une antenne en aluminium (brevets internationaux). Cette solution saline oscillante, non ionisante, non toxique, produit une induction magnétique d’ultra-faible intensité, mesurable, comme les inductions magnétiques d’origine biologique, en femtoTesla par SQUID (Superconducting Quantum Interference Device).

L’émission de compensation est conçue pour maintenir, au niveau cellulaire, les liaisons ions-protéines perturbées par le champ polluant et ainsi protéger le fonctionnement électromagnétique naturel des cellules jusqu’aux organes, comme le cerveau ou l’oeil.

La confirmation de l’efficacité biologique de cette technologie de protection au niveau des régulations les plus cruciales de la cellule (ADN), doit permettre la prise de décision des industriels et politiques quant à la mise en application simple et rapide du Principe de Précaution.

Lire la suite.

La biocompatibilité par Oscillation Magnétique de Compensation – C M O

Dossier scientifique de synthèse – Données et résultats de Tecnolab – 2002-2003

À propos de l'Auteur:

Psycho-sociologue de formation et très bon connaisseur des milieux professionnels de la santé, je m'autorise depuis nombre d'années à confronter les errances industrielles pharmaceutico-médicales et diffuse régulièrement nombre d'articles sur les questions de santé, dans une logique de réconciliation des médecines masculines et des médecines féminines, dites "naturelles" ou "douces", alternatives, de prévention et d'accompagnement des processus des médecines dominantes, parfois utiles ou indispensables, parfois si violentes dans leurs dérives.

Laisser un commentaire

*